T-Systems Logo

France

Votre recherche

Votre recherche

Résumé

Tobias Schrödel
Tobias Schrödel, 40 ans, Directeur des Solutions d’Approvisionnement chez T-Systems et auteur d’un livre sur la sécurité informatique (Hacking for Manager, disponible en Allemagne uniquement).

Attention aux points de traçage ...

Les points de traçage ont l’air inoffensifs, mais présentent une réelle menace pour les données des entreprises. Le problème est d’autant plus important que très peu d’utilisateurs sont conscients du danger que représentent les imprimantes et les photocopieuses de leur lieu de travail.
De plus en plus d’entreprises louent des imprimantes et des photocopieuses plutôt que de les acheter. La raison est simple : cela permet de réaliser des économies et de gagner du temps. Par ailleurs, en investissant dans un appareil multifonctions par étage, il est possible de réduire le nombre d’imprimantes et de photocopieuses dans les bureaux individuels.
Cette approche est saine car elle permet de débarrasser l’air que les employés respirent des particules nocives des toners et leur offre plus d’espace et de confort dans leur environnement de travail. Mais même si votre personnel se porte de mieux en mieux, vos imprimantes cachent quelque chose de néfaste... Elles ont la « maladie des points »…
Chaque fois qu’un document est imprimé sur une imprimante laser couleurs, un motif répété de minuscules points jaunes apparaît : on les appelle points de traçage. Leur couleur les rend généralement difficiles à déceler. Dans des conditions d’éclairage normales, ces points jaune pâle, environ dix fois plus petits que le point de la lettre « i », sont invisibles à l’oeil nu. Ils n’apparaissent réellement qu’une fois placés sous une loupe et de la lumière bleue.
Le motif spécifique de ces points révèle des détails sur le document, notamment la date et l’heure de son impression ainsi que le numéro de série de l’imprimante. Ainsi, il est non seulement possible de tracer les impressions et les photocopies par rapport à une date, mais aussi par rapport à une personne.
Quelle est la source du problème ? La mémoire de l’imprimante.
Chaque périphérique est doté d’un disque dur intégré. Tout ce qui est imprimé sur papier est d’abord enregistré au format numérique. En fonction de sa capacité de stockage, toute une série de devis, contrats, e-mails, lettres de démission et d’avertissement y seront stockés, soit tout ce que vos employés ont imprimé.
Quand le contrat de location prend fin, le matériel est renvoyé à son fournisseur et le disque dur avec. Il faut ensuite espérer que la société de location procède à l’effacement du disque avant de l’envoyer au client suivant.
Pour en être sûr, vous pourriez retirer le disque sur site et le garder en votre possession, pour quelques euros seulement. Si vos données sont sensibles, il vous faudra être encore plus prudent. En effet, les entreprises ne sont jamais à l’abri de techniciens de maintenance peu scrupuleux, engagés pour récupérer et revendre un disque dur plein.

Prochaine étape

Video

Bodyguards for data

How IT experts protect against hackers.
Elargir vidéo

Téléchargements

© 2014 T-Systems International GmbH. All rights reserved.